Interview de Philippe Tourtelier – Responsable du Pôle informatique / Clientèle

Interview de Philippe Tourtelier – Responsable du Pôle informatique / Clientèle

Ce mois nous découvrons le pôle informatique / Clientèle avec l’interview de son responsable : Philippe Tourtelier.

Comment décririez-vous simplement votre journée ?
Mes journées sont principalement dédiées à la gestion et l’organisation des différentes demandes de la part de clients ou de fournisseurs. Une partie de mon temps est aussi consacrée au management des équipes d’accueil et de facturation. Ensuite vient la partie Progiciel avec notre système d’information et de gestion client (relation entre le compteur, les consommations et l’abonné).

A quoi ressemble une journée au travail type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?
Les journées sont très différentes les unes des autres. Mon rôle est de veiller au bon fonctionnement de tous les outils informatiques, de répondre aux diverses sollicitations des collègues tant au niveau informatique, téléphonique ou gestion clientèle. En temps normal, la tâche la plus chronophage est certainement la gestion du plateau client et le logiciel qui s’y rattache.
Mais actuellement notre projet de migration d’outil Progiciel m’occupe quasiment à 100%.
En effet, nous migrons la totalité des données d’un système vers un autre (Abonnés, consommation, …). Notre futur système de relation client sera ainsi modernisé et plus simple à utiliser.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?

En premier lieu bien manager l’ensemble de l’équipe de mon pôle pour que chacun soit bien dans son poste. Puis, faire en sorte que le système informatique de l’entreprise fonctionne le mieux possible pour l’ensemble des utilisateurs.

Quel est votre leitmotiv ou philosophie ou citation préférée ?

Demain est un autre jour .

 

Interview de Yannick Pellegrini – Technicien d’exploitation production énergies renouvelables

Interview de Yannick Pellegrini – Technicien d’exploitation production énergies renouvelables

En cette fin d’année, nous rencontrons Yannick Pellegrini, technicien d’exploitation du Production énergies renouvelables de SORÉA.

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?

Le réveil !

A quoi ressemble une journée au travail type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

Mes journées de travail sont basées sur des tâches planifiées à l’avance mais régulièrement ponctuées par des interruptions liées aux aléas de l’exploitation de centrales hydroélectriques. Actuellement je travaille sur la remise en service du groupe 1 de la centrale des Clappeys suite à l’usure fonctionnelle de la turbine.

Je travaille accompagné de Romain, et Benoît pour la supervision du chantier. C’est un travail qui demande rigueur et précision pour parvenir au bon fonctionnement de la turbine.

En quelques mots, comment décririez-vous votre poste ?

Mon poste de travail est essentiellement basé sur la polyvalence technique. Je suis amené à faire des travaux électriques (câblage, montage et dépannage), je fais de la programmation d’automates, IHM (écran tactile) et supervision. Je suis aussi amené à faire des travaux de mécanique (dépose de roues, injecteurs, vanne de pied…).

Mon travail d’exploitation des centrales nécessite des opérations telles que : les appoints d’huile, le nettoyage des prises d’eau, le contrôle des températures des machines. Enfin, je suis amené à suivre des chantiers, délivrer des autorisations d’accès aux centrales et faire des consignations. Mon poste est très vaste en terme d’activités et c’est ce qui le rend intéressant.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?

Les principaux défis sont d’assurer la production maximale des centrales et apporter des solutions pour faciliter l’exploitation et l’entretien.

J’aime apprendre de nouvelles choses et pouvoir les mettre en place dans nos centrales.

Quels conseils donneriez-vous aux nouvelles recrues ?

Nous faisons un métier qui nécessite beaucoup de curiosité dans différents domaines.
Il faut commencer par acquérir les bases de l’exploitation en respectant les règles de sécurité puis apprendre le comportement de chaque centrale car elles sont toutes différentes.

Ne pas baisser les bras devant un échec, et enfin, avec le temps approfondir ses connaissances dans un ou plusieurs domaines. Nous faisons partie d’une équipe et c’est essentiel de garder un esprit collectif.

Quel est votre leitmotiv ou philosophie ou citation préférée ?

Tout problème a une solution !

Interview de Muriel Paraz – Responsable administrative et financière

Interview de Muriel Paraz – Responsable administrative et financière

Ce mois-ci, nous rencontrons Muriel Paraz responsable du service administratif et financier de SOREA.

A quoi ressemble une journée au travail type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

Même si mes activités journalières varient constamment, certaines tâches sont récurrentes : traiter les activités comptables et financières de l’entreprise, échanger avec mes collègues, et définir les besoins futurs du service, pour ensuite apporter à la direction un tableau de bord et de suivi sur  l’état des activités en cours.

Parmi les projets que je pilote actuellement, l’un d’eux porte sur la révision de l’organigramme analytique. Ce projet est transversal dans l’entreprise , il permet de visualiser les finances associées à chaque service.

En quelques mots, comment décririez-vous votre poste ?

Pour compléter ma journée type, je gère les activités de comptabilité générale, auxiliaire, et financière en collaboration avec mon service, et pilote la comptabilité analytique pour l’adapter aux activités et analyses des opérationnels et dirigeants. J’assure le rôle d’interlocuteur principal auprès des dirigeants, des organismes bancaires et de contrôle. Je définis également les besoins et les orientations à venir du pôle administratif et financier en accord avec les objectifs de la direction.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?

A moyen terme, mes principaux défis sont la sécurisation du savoir-faire du pôle administratif et financier, et la mise en place d’une comptabilité budgétaire avec un suivi sur indicateurs.

Quels conseils donneriez-vous aux nouvelles recrues ?

Je conseillerais aux nouvelles recrues dans mon service de chercher à maîtriser leur savoir-faire comptable ou administratif, et d’être curieux car le métier est en évolution constante  car il est important de se former tout au long de sa carrière.

Interview d’Andy Le Saux – Technicien d’exploitation

Interview d’Andy Le Saux – Technicien d’exploitation

L’interview de ce mois d’octobre met en lumière Andy Le Saux, technicien d’exploitation du réseau électrique. C’est l’occasion d’en savoir plus sur son métier et son importance pour la gestion du réseau de distribution électrique.

Qu’est ce qui vous fait lever le matin?

Déjà le « Bonjour Papa ! » de mon fils me rend tout sourire. Ensuite, le fait d’avoir un travail non routinier aux tâches variées, cela me plaît énormément.

Comment décririez-vous simplement votre journée de travail de manière accessible à tout un chacun ?

Mes journées de travail sont toutes différentes, car les missions sont diverses et multiples : cela peut aller de l’entretien de l’éclairage public au changement de compteur ou remplacement de fusible, mais aussi  une modification du compteur pour changement de tarif. La création d’une ligne électrique ou son remplacement avec des câbles de basse ou moyenne tension fait également partie des missions que l’on me confie. J’interviens également sur le réseau de TV câblée à St Jean-de-Maurienne.

J’assure aussi une semaine d’astreinte chaque mois, pendant laquelle il nous arrive de dépanner pendant les nuits et jours fériés.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?

Mes défis au sein de la SORÉA, en premier lieu : prouver que je suis à la hauteur des tâches et responsabilités que l’on me donne, et d’en apprendre toujours plus.
En second lieu : bien travailler en équipe, faire avec les caractères de chacun pour collaborer.

Quels conseils donneriez-vous aux nouvelles recrues?

Aux jeunes embauchés, je leur dirai de rester toujours motivés et volontaires pour de nouvelles expériences. Rater n’est pas grave, il faut en profiter pour apprendre. Et surtout bon courage 😜

Quel est votre leitmotiv ou philosophie ou citation préférée ?

En voici deux :

La première qui s’applique bien à mon travail est :  « Tout ce qui est fait n’est plus a faire  »

La seconde que j’apprécie est : « Un problème sans solution est un problème mal posé. »

Interview de Sophie Alpe – Responsable du Service Clientèle

Interview de Sophie Alpe – Responsable du Service Clientèle

L’interview de ce mois de septembre 2020 est consacrée à Sophie Alpes, responsable du service clientèle de la Soréa. L’opportunité d’en savoir plus sur son métier ainsi que sur son rôle au sein de l’entreprise.

À quoi ressemble une journée de travail type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?
En agence clientèle les journées se suivent mais ne se ressemblent pas. Nous traitons toutes les demandes de nos clients, de la création de leurs contrats aux demandes de travaux, en passant par des conseils, des modifications ou encore des résiliations de contrat.
On gère aussi les encaissements, mais également les relations avec les services sociaux.
Et il y a enfin tout ce qui concerne la télévision câblée avec les offres, les dépannages et les souscriptions.

En quelques mots, comment décririez-vous votre poste de responsable du Service Clientèle ?
C’est un poste qui nécessite d’être « multitâches » car on doit être capable de gérer plusieurs demandes à la fois. Il faut pouvoir s’occuper de missions complètement différentes : techniques, financières, commerciales…
C’est un poste très varié qui nécessite aussi une certaine aisance dans les relations clientèles.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?
J’aime me renouveler et avoir de nouvelles missions.
Actuellement, je participe au projet de migration de notre logiciel informatique et travaille sur la fiabilisation et la qualité des données à transférer.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail ?
Je dirais : la variété des taches, le contact avec les gens, et travailler avec l’ensemble des services de la société ; on est un peu le lien entre tous les services !

Quels conseils donneriez-vous aux nouvelles recrues ?
En premier lieu, il faut aimer être en contact avec les gens. Ensuite, être réactif et dynamique, mais aussi rigoureux par ne pas perdre le fil de travail de la journée. Enfin, il est important de savoir gérer ses émotions car le contact avec les gens nécessite d’être toujours à l’écoute même quand les relations sont plus délicates.

Interview de Benoît Sanchez – responsable du pôle « Production Hydraulique »

Interview de Benoît Sanchez – responsable du pôle « Production Hydraulique »

L’interview de ce mois de juillet 2020 est consacrée à Benoît Sanchez, responsable du pôle « Production Hydraulique » pour la Soréa. L’opportunité d’en savoir plus sur ce métier rare et méconnu.

Quel est votre environnement de travail ?
Notre défi quotidien est de produire de l’électricité à partir de l’eau retenue dans nos barrages et turbinée dans nos usines. Des techniciens, cadres ou coordonnateur d’exploitation, ainsi que des techniciens d’affaires contribuent à la réussite de cette mission. La maîtrise des risques est une préoccupation de tous les instants dans nos activités d’industriel responsable.

En quelques mots, comment décririez-vous votre poste ?
Ma mission principale, en tant qu’exploitant de « terrain » est l’atteinte des objectifs majeurs de la production hydraulique dans le respect des cahiers des charges et des règles administratives et réglementaires.

Pourriez-vous nous détailler un peu vôtre rôle de responsable du Pôle Production ?
Au quotidien, j’optimise, pilote et surveille la production d’hydroélectricité.
Cela consiste à :
• inspecter les outils et équipements
• s’assurer de la qualité et de la bonne exécution des actions tout en veillant au respect des normes de sécurité et d’environnement
• recommander les capteurs et les matériels adaptés
• analyser les données de contrôle de conformité fournies par les techniciens ou par les capteurs
• coordonner les exigences de production et de maintenance courante et déterminer les priorités d’intervention
• manager les équipes d’exploitation
• assurer l’assistance technique
• se charger du budget d’exploitation, de la gestion du stockage, de la consolidation de la base de données et de la rédaction des rapports.

Sur quels projets travaillez-vous actuellement ?
En ce moment je travaille sur l’assistance à maîtrise d’ouvrage concernant des travaux et solutions d’amélioration pour l’exploitation des centrales.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail ?
La prise d’initiatives, les responsabilités, la polyvalence et la diversité des tâches sont les principaux attraits de mon métier d’exploitant hydraulique.

Quels conseils donneriez-vous aux nouvelles recrues ?
Pour les nouvelles recrues, je leurs conseillerai d’être à l’écoute. Et surtout, ne pas hésiter à demander de l’aide quand ils ont besoin, sans oublier de s’exprimer dans les réunions techniques.