Un nouveau technicien au pôle Production

Un nouveau technicien au pôle Production

L’équipe de SOREA souhaite la bienvenue à Michel Melchiorre, ce sportif globe-trotter et amoureux du grand air a souhaité poser ses valises dans notre vallée qu’il avait quittée plusieurs années auparavant.
Michel est un technicien de maintenance expérimenté qui, après avoir parcouru le Monde pendant de nombreuses années, a souhaité changer d’horizon.

Son souhait de trouver une activité professionnelle en adéquation avec ses valeurs proche de l’environnement a été exaucé par l’opportunité d’un poste récent au sein du pôle production.
Depuis le 1er février Michel a rejoint l’équipe en tant que technicien de maintenance des installations de production d’énergie renouvelable.

Interview Jonathan Crettin

Interview Jonathan Crettin

Nous rencontrons aujourd’hui Jonathan, technicien d’exploitation du Pôle production.

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?
En temps normal je me lève grâce au réveil, mais lors des périodes d’astreinte il m’arrive d’être levé avant pour m’assurer que les installations fonctionnent normalement.

A quoi ressemble une journée au travail type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?
Chaque journée de travail commence autour d’un café, nous faisons un briefing d’équipe pour échanger sur les travaux planifiés de la semaine ou de la journée. Mais il arrive que les évènements météo viennent modifier ce planning durant un ou plusieurs jours. En ce moment j’interviens en maintenance à la centrale de Chavort.

En quelques mots, comment décririez-vous votre poste ?
Un poste aux compétences multiples, la maintenance des outils de production nécessite des connaissances en automatisme, électricité, mécanique et hydraulique.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?
Cette année, j’ai intégré l’équipe d’astreinte en janvier, c’était un objectif que je viens d’atteindre.

Quel est votre leitmotiv ou philosophie ou citation préférée ?
Chaque échec est le chemin vers un succès à venir.

Interview Florent Cometto

Interview Florent Cometto

Aujourd’hui nous rencontrons Forent, jeune contremaître d’exploitation, responsable des achats et de l’éclairage public.

Qu’est-ce qui te fait vous lever le matin ?
La mélodie du réveil, je sors du lit en sachant que ma journée au boulot sera utile à la fois pour mes collègues mais aussi pour les clients.

A quoi ressemble une journée au travail type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?
La journée commence à 8h avec la réunion de planning et de prise de travail : les chantiers sont répartis entre les techniciens. C’est un temps d’échange utile pour la bonne tenue des chantiers.
Il m’arrive de remplacer mon collègue responsable de la distribution des chantiers lors de la prise de travail
J’ai à ma charge, pour l’année 2022, plusieurs projets sur le réseau Haute Tension mais également plusieurs tâches secondaires comme la pose et dépose des illuminations, la dotation vestimentaire ou encore la gestion de l’inventaire

En quelques mots, comment décririez-vous votre poste ?
A la fois technicien de terrain mais aussi administratif, c’est un poste « couteau suisse » qui nécessite de la polyvalence. La diversité des missions me procure un grand intérêt, et une variété de tâches : des achats aux interventions techniques sur le réseau en passant par la comptabilité ou l’édition de devis.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?
Etre capable d’analyser et de comprendre le fonctionnement du réseau de distribution quelles que soit les situations rencontrées

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail ?
La possibilité de travailler sur un réseau électrique depuis la Haute-tension jusqu’au compteur client. C’est mon métier et ça me plaît.

Quels conseils donneriez-vous aux nouvelles recrues ?
Accepter les tâches sans crainte car on apprend de chaque nouvelle situation.
Être disponible et à l’écoute des collègues expérimentés.

Quel est votre leitmotiv ou philosophie ou citation préférée ?
« Sans la musique la vie serait une erreur » (NDLR : Nietzsche)

Interview Éric Giraud

Interview Éric Giraud

 

Ce mois-ci nous allons à la rencontre d’Éric qui nous en dit plus sur son métier de contremaître au Pôle GRD à Valloire.

Qu’est-ce qui te fait te lever le matin ?

La bonne ambiance au travail au sein de mon équipe. Mon boulot est très intéressant.

A quoi ressemble une journée au travail type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

En début de journée, j’organise le planning des interventions et nous échangeons avec l’équipe sur l’organisation à suivre. Ensuite la journée est rythmée par les devis à réaliser et les suivis de chantier.

Actuellement, nous travaillons sur un poste de transformation privé pour un grand hôtel à Valloire. CE chantier nous mobilise pendant plusieurs semaines pour la réalisation et de nombreuses journées de suivi de chantier.

En quelques mots, comment décrirais-tu ton poste ?

Mon poste consiste à organiser la mission de service public local de gestionnaire de réseau de distribution au sein des villages de Valloire et Valmeinier. Cela nécessite un contact et une écoute proche de la clientèle ainsi qu’un niveau de réactivité qui fait notre force.

Quels sont tes principaux défis professionnels ?

Mon principal objectif est de garantir la qualité de service de notre mission : zéro coupure !

Notre réseau électrique a connu de nombreuses améliorations depuis mes débuts dans l’entreprise qui permettent, aujourd’hui, de garantir un temps de coupure annuel très bas à nos clients.

Que préfères-tu dans ton travail ?

La variété des travaux (basse tension, haute tension) et la polyvalence du métier, ainsi que la possibilité de pouvoir gérer un projet du début à sa réalisation complète.

Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles recrues ?

Rester curieux et à l’écoute de l’expérience des collègues (plus anciens), car nous faisons un métier très spécifique où l’expérience acquise sur le terrain prime. Il faut continuer à se former tout au long de sa carrière et continuer à apprendre.

Quelle est ta citation préférée ?      

Que la montagne est belle !

Interview de Frédéric Dufreney

Interview de Frédéric Dufreney

Frédéric agent d’exploitation du GRD nous en dit plus sur son métier au sein de SOREA.

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?
L’envie de bien faire mon travail

A quoi ressemble une journée au travail type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?
Les journées peuvent être différentes selon le type d’interventions et de chantiers. Certains grands chantiers nous occupent plusieurs jours ou plusieurs semaines, et de petites interventions moins d’une heure. Mes journées varient selon la mission qu’on me confie.

En quelques mots, comment décririez-vous votre poste ?
Mon poste d’agent d’exploitation m’amène à effectuer des raccordements de compteurs, maintenir l’éclairage public, poser des compteurs de chantiers et procéder à des opérations de câblage souterrain ou aérien.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?
J’aime quitter un chantier achevé à 100%, même si je dois y passer un peu plus de temps.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail ?
La diversité des tâches et de lieux : nous passons facilement de la ville à la montagne.

Quels conseils donneriez-vous aux nouvelles recrues ?
Savoir écouter les conseils des plus expérimentés, ça peut éviter un accident.

Quel est votre leitmotiv ou philosophie ou citation préférée ?
Ne pas demander aux autres ce que tu peux faire toi-même.

Interview de Muriel Jeacomine

Interview de Muriel Jeacomine

Nous rencontrons, aujourd’hui, Muriel respnsable RH et assistante de direction de SOREA.

A quoi ressemble une journée type et sur quels projets travaillez-vous actuellement ?
Il n’y a pas vraiment de journée type, mais plutôt un rythme soutenu avec différentes tâches et des dates butoirs à respecter. Le gros projet qui m’occupe actuellement est la nouvelle gestion des payes.

En quelques mots, comment décririez-vous votre poste ?
Mon poste est très varié : des compte-rendu de réunion, au juridique et évidemment la gestion RH avec les questions diverses du personnel, ainsi que les obligations des différentes échéances pour le service.

Quels sont vos principaux défis professionnels ?
Reprendre et mener à bien le poste de responsable RH en plus de mon poste d’assistante de direction.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail ?
La variété des sujets et des tâches à mener à bien. Aucune journée ne se ressemble, donc pas de monotomie. Et c’est tant mieux car on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Quel est votre leitmotiv ou philosophie ou citation préférée ?
Ne pas remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même.